La nuit sera blanche !

Toute la nuit veiller. Ne pas s’endormir, pas même un petit morceau d’heure. Attendre que la nuit passe, attendre que le jour enfin se lève. Ecouter le silence, hurlant parfois. Aimer ces heures suspendues. Seul. Seul au monde ? Deviner la nuit totalement blanche et tellement noire. Lire, ranger, écrire… Etre ivre de fatigue. Se recoucher et attendre encore… Se blottir sous la couette. Etre bien. Ecouter, réfléchir, rêver, se dire qu’il vaudrait mieux dormir. Savoir que c’est impossible. Voir le ciel blanchir, doucement. Observer les premières silhouettes se dessiner… Assister au lever du soleil, tout étourdi par la longue nuit.
Affamé, petit-déjeuner… S’apercevoir qu’il fait totalement jour. Se dire que c’est l’heure où tant de réveils sonnent, l’heure où tous se lèvent enfin ! Se réjouir parce que la vie reprend. Entamer la journée tellement fatigué. Vouloir dormir… même une heure, mais devoir avancer. Se préparer, partir travailler. Aimer l’accueil réservé dans quelques bureaux « t’as fait la bringue ? »…
Porter sur le monde un regard trop explosé… Faire face. S’étonner d’être quand même efficace. Avoir la nuque déchirée. Et puis vite rentrer, vite se coucher et sombrer dans un vrai sommeil… enfin.
Appartenir de temps à autre à la grande famille de tous les étourdis des petits matins blêmes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s