L’ambulance

Allez on se l’avoue, on n’aime pas ça ! Les sirènes hurlantes, les girophares agressifs, la nuit surtout… et le lot d’angoisses sourdes et froides qui s’y rattache inévitablement. Des silhouettes blanches derrière les vitres opacifiées… Quelqu’un souffre là. On absorberait presque sa douleur… Et c’est toujours un souvenir, lourd, ou bien alors une terrible projection… Allez, on laisse passer, oui, on laisse passer l’ambulance, vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s