Tailler la route !

On en rêve tous parfois, avouons le !

Partir, tout laisser, tout laisser pour un court instant ou pour toujours…

Même si on se contente de filer de Paris à Deauville, de Nantes à la Baule ou de Bordeaux à Biarritz.

Quelle aventure, quelle aventure !

Même pour quelques heures, même pour quelques jours… juste s’offrir une échappée belle ! S’armer de tant d’insouciance et de légèreté. Tout oublier, tout laisser derrière soi.

Etre à 30, 40 ou 50 ans, tout emprunt comme d’une folle jeunesse. Vivre des instants rares ou suspendus. Prendre le temps de réfléchir, aussi, entre deux rires. De réfléchir à la vie qui va. Sa vie. Celle qui file si vite. Celle que l’on veut tellement conforme à chacun de ses rêves. Parce que jusqu’au dernier soir, on se voudrait toujours joyeux, debout et émerveillé. Depuis Deauville, la Baule, Biarritz ou tout autre ailleurs, on y croit très fort.

Mais de retour au port ?

De retour au port, il faut s’accompagner presque à chaque instant de ces quelques mots de René Char :

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. »

Bon, ça vaut ce que ça vaut !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s